30.8 C
Sénégal
jeudi, octobre 6, 2022

Une table ronde sur la problématique du don de sang au Sénégal a été organisée par les membres de l’association des femmes médecins du Sénégal

Une table ronde sur la problématique du don de sang au Sénégal a été organisée par les membres de l’association des femmes médecins du Sénégal. L’objectif visé par les initiatrices du programme c’est de partager sur le sujet du gap énorme à résorber pour la prise en charge optimale des patients qui ont besoin d’une transfusion sanguine au niveau des hôpitaux. Une journée don de sang a été initiée à cette occasion, à l’hôpital Dalal Jam de Guédiawaye.
Le thème qui avait été retenu par les femmes médecins est de: « Une Fems, une donneuse, une vie sauvee ». Selon le Directeur Général de l’hôpital Dalal Jam qui a accueilli les initiatrices, « la pénurie de sang a été aggravée par la pendemie à Covid 19, qui entraîne une forte baisse des dons de sang en raison des restrictions sur les rassemblements. C’est la raison de l’organisation des dons de sang. C’est un devoir de tout un chacun selon les possibilités. Dalal Jam ne menagera aucun effort pour faire face aux préoccupations des populations. Ce sont des directives qui ont été données par le chef de l’état ». Les autorités étaient présentes lors de la manifestation. Pour la présidente de l’association des femmes médecins du Sénégal,  » les patients qui paient le plus lourd tribut du déficit en Psl sont les femmes en âge de procréer, d’autant plus que la première cause de mortalité maternelle demeure l’hémorragie. 25% des donneurs de sang sont des femmes alors qu’elles représentent 80% des bénéficiaires. Les tabous, superstitions et fausses croyances et dessuadent souvent les femmes de donner du sang. C’est pourquoi L’Afems en collaboration avec des partenaires et l’hôpital Dalal Jam a voulu participer à relever le défi de l’implication des femmes et de l’approvisionnement régulier et continu en produits sanguins dans les structures de santé. C’est ce qui justifie le slogan: » une Fems, une donneuse, une vie sauvée ». Beaucoup de pathologies nécessitent d’une prise en charge de transfusion sanguine. Le don de sang concerne tous. Cette journée est un prétexte pour informer et sensibiliser les populations surtout les femmes pour lutter contre les fausses croyances profondément ancrées dans notre culture ».

Les plus lus

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Les articles récents