33.2 C
Sénégal
lundi, septembre 26, 2022

Commune de Diamacouta: »Waajal Obama, Yakaaru Kabada » dénonce les maux de la localité

Réunies autour d’une structure dénommée: « Waajal Obama, Yakaaru Kabada », les populations de Dialacouta dénoncent les maux de leur localité. Elles comptent investir le successeur du feu Obama pour les élections locales à venir à la tête de cette municipalité.
El Hadji Ibrahima Ndiaye Cisse qui pilote le mouvement est l’homme idéal pour sortir de la commune dans des difficultés. Raison pour laquelle les populations de cette zone ont portées leur choix sur lui.  » Diamacouta manque de tout. L’actuel maire qui n’est pas soucieux des problèmes que rencontrent les habitants de la cité, géré la commune solitairement. Et pourtant il avait été aidé par le feu Obama lors des élections municipales du 2014. Voilà que l’édile n’a rien trouvé de mieux que de trahir Obama qui assistait les populations à chaque fois qu’il est important. Oumar Savane Cisse ne s’occupe que de ses propres activités au lieu de faire face aux urgences de la commune ». Force est de constater que le mouvement avait été créé depuis 2008 et il avait été piloté par le feu Obama. Pour un des responsables du mouvement,  » Diamacouta est orphelin depuis le décès de notre ancien leader qui soutenait les jeunes, les groupements féminins, les sages et autres. Trouvé un document administratif est un véritable parcours de combattant. Seul les partisans de l’actuel sont servi sur le partage du gâteau. L’électricité fait défaut au niveau de certains villages. La gestion solidaire et sélectif d’Omarou est connue de tous. Le dirigeant actuel de la commune considère ceux qui l’avaient soutenu pendant les moments difficiles comme des ennemis alors qu’il était convenu que celui qui l’avait épaulé à l’époque, va être élu à l’assemblée nationale comme député du peuple. L’eau est distribuée à ses proches. Sur les listes électorales, beaucoup de personnes n’ont pas pu s’inscrire faute de pas avoir des certificats de résidence. Il fait la guerre contre tout le monde. Nous ne pouvons rien faire que d’interpeller le président de la République pour le règlement des problèmes que rencontrent les populations de Dialacouta à cause de leur maire ». À tour de rôle, les membres du mouvement  » Waajal Obama, Yakaaru Kabada » ont tous plaidé pour l’amélioration des conditions de vies des habitants de cette commune. Pour un des sages, « Diamacouta n’a pas d’école, ni hôpital. Les routes sont chaotiques. L’électricité est insuffisant. Il n’y a pas de marché digne de son nom dans la commune. Les adeptes du sport n’ont pas de terrain de foot ou autres espaces d’épanouissement. Il n’existe pas d’une maison de la femme au niveau de la commune ». Une situation difficile qui fait que les populations ne veulent plus de leur maire à qui elles pointent le doigt accusateur comme celui qui est à l’origine des difficultés dont-elles sont entraine de vivre au niveau de cette localité. Et pour les élections locales à venir, El Hadji Ibrahima Cisse est leur candidat qui a le meilleur profit pour diriger cette localité. 

Les plus lus

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Les articles récents