38.4 C
Sénégal
vendredi, décembre 9, 2022

Amadou hampathé Ba : Qu’est-ce que signifie « toucouleur » ?

Voilà qu’entrent maintenant en scène ces “Toucouleurs” dont le nom, par sa consonance même, étonne toujours un peu le lecteur profane. Une petite explication s’impose. 
Ce nom, qui n’a rien à voir avec une quelconque notion de couleur, dérive du mot arabe ou berbère tekrour qui désignait jadis tout le pays du Fouta Toro sénégalais. Les Maures (de langue arabe) appelaient les habitants de ce pays Tekarir (sing . tekrouri). Selon Maurice Delafosse, ce nom, déformé par la prononciation wolof en tokoror ou tokolor, devint, dans une ultime déformation phonétique française, toucouleur. 
Au cours d’un processus historique lointain non élucidé, les habitants de ce pays, quoique d’ethnies différentes (sans doute à dominante peule depuis leur arrivée massive dans le Fouta Toro, mais aussi sérères, wolofs, soninkés, etc.), en vinrent tous à pratiquer la langue peule, laquelle devint pour eux un facteur d’unité linguistique, voire culturelle2.
 Le “peuple toucouleur” n’est donc pas une ethnie au sens exact du mot mais un ensemble d’ethnies soudées par l’usage de la même langue et, au fil du temps, plus ou moins mêlées par voie de mariages. Les Toucouleurs eux mêmes se désignent par le nom de halpoular : “ceux qui parlent le poular” (c’est-à-dire le peul). On les appelle aussi Foutanké : “ceux du Fouta.” 
Quant à la pure tradition peule, notamment religieuse et initiatique, elle s’est perpétuée chez les seuls Peuls pasteurs de “haute brousse,” c’est-à-dire vivant loin des villes et des villages.
Amadou hampathe Ba, Amkoulel
Plus d’articles sur www.yeroguisse.orgh

RépondreTransférer

Les plus lus

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Les articles récents