31.2 C
Sénégal
vendredi, janvier 28, 2022

Hausse du prix de la location au Sénégal :

Hausse du prix de la location au Sénégal :

D’importantes mesures prises par le ministre du commerce

La hausse du prix de la location au Sénégal préoccupe plusieurs sénégalais. Conscient de cette situation qui hante le sommeil de beaucoup de pères de famille, l’état du Sénégal avait pris des engagements depuis l’accession de Macky Sall au pouvoir pour résoudre cette question. Une décision qui n’a pas depuis lors été honorée. Raison pour laquelle, de nouveaux engagements ont été pris pour mettre fin à la souffrance de bon nombre de sénégalais qui sont confrontés à ce problème.

Pour ce faire, une réunion a été tenue avec les acteurs concernés et présidée par madame la ministre du commerce. Selon elle, « le président de la république a toujours affiché une réelle volonté pour faire face aux préoccupations des populations sur tous les domaines, notamment dans le cadre de la réduction du prix de la location ». Il faut noter que la décision qui avait été prise par le chef de l’état, semble être négligée après plus de neuf ans au pouvoir. C’est ce qui justifie la réunion qui a été tenue ce mardi à Diamniadio entre acteurs pour discuter sur le sujet. Des instructions ont été données par le chef de l’Etat sur la nécessité de revoir la loi sur le loyer dans sa mise en application des directives nouvellement prises ». On note lors de cette rencontre la présence de Momar Ndao de l’Association des consommateurs selon qui, « des décisions qui ont été prises visent à réduire la souffrance des locataires. Les choses vont commencer désormais à bouger. Beaucoup de failles ont été décelées dans la mise en application de la loi ». Toujours est-il que pour la ministre du Commerce et des Petites et Moyennes entreprises qui a convié tous les acteurs à une réunion sur le loyer, « la rencontre permettra de mettre sur pied des mécanismes de régulation du prix de la location. La majeure partie de la population sénégalaise vit en location surtout en banlieue où il n’y a que des « Gorgorlu, c’est-à-dire de dignes pères de familles et qui gagnent leur pain grâce à la sueur de leur front ». Et parmi ceux qui étaient présents, il y a des représentants des ministères du Commerce, de la Justice et de l’Habitat ainsi que d’autres acteurs. L’objectif visé, c’est de réfléchir sur une régulation efficiente du loyer afin de faire des propositions concrètes. La déclaration qui a été faite par la ministre du Commerce, Aminata Assomme Diatta, mettra donc fin aux querelles qui ont toujours existées entre les bailleurs et les locataires.

Sada Mbodji

Les plus lus

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Les articles récents