33.2 C
Sénégal
lundi, septembre 26, 2022

Carnaval de Dakar :-Les acteurs plaident pour la promotion de la diversité culturelle -Baaba Maal exhorte aux acteurs à ne pas baisser leurs bras… 

Promouvoir la culture dans sa diversité, est l’engagement des acteurs de l’événement intitulé Carnaval de Dakar. Le leader vocal du groupe de Daande Leniol est le parrain pour la tenue de plusieurs activités visant à rendre plus visible des programmes qui vont être tenues d’ici peu de temps à Dakar. 
Une conférence de presse a été tenue par les initiatrices et initiateurs du programme pour expliquer le choix qui a été porté sur Baaba Maal mais aussi les raisons qui les ont passées à « pondre » un tel Carnaval. L’initiatrice a rappelée que,  » le Carnaval de Dakar est un évènement qui s’inscrit dans les Industries culturelles et créatives avec comme objectif de valoriser de promouvoir notre diversité culturelle et de créer une chaine de valeur qui impacte économiquement les acteurs culturels, artisanaux et touristiques des territoires du Sénégal. C’est un évènement festif, populaire, familial. Il est donc ouvert à tout public, national ou international souhaitant avoir un accès à la culture à moindre coût ou gratuitement. L’agenda fixé se déroule le dernier week-end du mois de novembre. Un Village du Carnaval sera installé avec des stands et des animations durant 3 jours. Le Carnaval ouvre par une Conférence la veille, notre Conseiller scientifique cette année est le Professeur Ibrahima Wane et le Thème « Culture et Territoires : leviers de développement local ». Les temps forts de ces 3 jours sont : le vendredi la cérémonie d’ouverture et le concert des cultures urbaines, le samedi c’est la parade des enfants, la grande parade du carnaval et un grand concert. Le Dimanche c’est le jour du Grand Agn suivi d’un grand Sabar de clôture. Chaque année, à côté de la représentation de la grande diversité du Sénégal, sont mis à l’honneur une commune, une ethnie, et un pays étranger. Durant trois jours, tout acteur culturel, artisanal, traditionnel ou contemporain a la possibilité de s’exprimer devant ur public national et international ». Quant à Baaba Maal, le parrain, il se dit satisfait sur le choix qui a été porté sur sa personne. Il promet de tenir un concert pour appuyer les organisateurs qui ont l’ambition de promouvoir la culture Pulaar. Le leader vocal du Daande Leniol exhorte aux responsables du Carnaval à ne pas baisser leurs bras pour dérouler des activités culturelles si nobles visant à vendre positivement l’image du Sénégal à travers le monde. Et l’initiatrice de souligner que,  » la 2° édition s’est tenue du 26 au 28 novembre 2021, sous le thème « Contes et légendes du Sénégal et d’Ailleurs ». 3 jours durant, sur le Village du Carnaval installé place de l’Obélisque et durant la Parade qui s’est déroulée bd de Gaulle, les spectateurs de tout âge et de tout milieu, ont pu fêter la belle diversité culturelle du Sénégal et d’ailleurs à travers la danse, le théâtre, la musique, l’art, l’artisanat, les costumes traditionnels et la gastronomie. Malgré l’impact du COVID, la 2ème édition a été une réussite, avec environ 20 000 participants sur les 3 jours. Nous avons pu compter sur les artisans, designers, acteurs culturels pluridisciplinaires, troupes venues des régions, chefs cuisiniers, écoles, et un pays étranger le Canada. Gandiaye était la Commune à l’honneur et nous remercions chaleureusement son Maire Pape Songdé Diop ici présent. Il 2 pris la participation au sérieux amenant une centaine d’acteurs culturels de sa commune : de la chefferie traditionnelle avec Buur Gandiaye aux acteurs culturels traditionnels Babou Ngom, Aida Mbaye et de la culture urbaine. Ils ont proposé un tableau d’un terroir intergénérationnel tous unis, racontant l’histoire et l’avenir de la Commune. Ils ont littéralement mis le feu et enchantés les cœurs. En provenance des régions nous avons aussi pu compter sur la participation de troupes venues de Kolda avec l’aide de l’actuel Maire Mame Boye Diao. La culture à l’honneur était la culture léboue avec le Djaraaf youssou Ndoye et les troupes de Mbott qui ont fait découvrir à travers le théâtre, les danses, la musique, les costumes des nombreuses facettes de la culture léboue. En 2021, le Porte parole du Gouvernement, Monsieur Oumar Gueye Ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires nous a fait l’honneur de Présider la Cérémonie d’ouverture. L’évènement était encadré par la Préfecture et les Pompiers avec la mise en place d’un dispositif sanitaire. Une édition qui a été particulièrement couverte par la presse, dont la presse internationale venue encore plus nombreuse et massivement présente, produisant des reportages en anglais, français, arabe. La troisième édition se tiendra au Monument de Renaissance Africaine, sous le thème « Sport et Culture », avec comme Parrain Baaba Maal, et & l’honneur la culture haal pulaar. Le thème Sport et Culture a été choisi pour plusieurs raisons : le Sénégal vient de gagner se 1° éwiie À la CAN soulevant une ferveur unique à travers l’ensemble du pays et au-delà avec des témoignages forts de l’amour que le monde porte au Sénégal Ensuite sport et culiure possédant was complémentarité qui se décline de multiples façons : l’excellence, la créativité, les valeurs ot la cohésion sociale. Lorsqu’ils sont mis en synergie, leurs effets sont décuplés dans un esprit d’équipe, de partage et de joie, procurant aux populations des instants de symbiose magiques Dans notre oulturs plus partioulièrement, ce lien entre sport et culture est très ancré dans les traditions à travers notamment les ASC Associations Culturelles et sportives ou encore ls pratique de ls lutie traditionnelle avec le baku. Le choix du parrain : Banba Mual est d’abord un grand artiste de renommés internationale aves un palmarès impressionnant. Ensuite, il a compris depuis toujours ce lien entre culture et développement local est primordial et il le met en action avec son Festival les Blues du Fleuve. C’est done cet engagement pour le terroir qui nous a séduit et qui correspond parfaitement à l’esprit du Carnaval de Dakar ». Poursuivant ses propos, elle déclare que,  » ses amis pourront compter sur la participation du groupe Xalam2 qui donnera un eoncert. Ce groups mythique correspond lui aussi parfaitement à l’esprit du Carnaval car ss musique est créés à partis des sonorités et instruments de musique de différentes cultures du Sénégal, ainsi, nous avons grâce aux éditions précédentes, affirmé l’ancrage territorial du Carnaval de Dakar comme outil que les Communes peuvent utiliser pour promouvoir leurs acteurs culturels, leurs artisans, leurs acteurs touristiques et créer de la valeur. Le Carnaval de Dakar est une démarche engagée qui se veut représentative de ce que nous sommes, qui se veut inclusive et participative. L’édition 2022 met l’accent sur les Industries Culturelles et Créatives et leur impact pour le développement local et fera participer les acteurs cultureis traditionnels en provenance des régions, la jeunesse sportive, les artisans, les chefs cuisiniere, les acteurs touristiques et is culture urbaine. Le Carnaval de Dakar c’est du brassage, c’est un lieu de rencontre. Nous voulons insuffler un esprit de découverte mutuelle entre les acteurs culturels qui viennent à Dakar la capitale, et les dakarois qui apprennent à mieux connaitre la diversité culturelle du Sénégal sur laquelle repose le socle ds son unité nationale, Car nous avons cette forme de brassage qui fait notre spécificité et notre cherme. En tant qu’organisateurs d’évènement, notre contribution au vivre ensemble se fait à travers notre sevoir. faire : offrir un écrin et une belle plateforme d’expression à cette diversité cultureile symboles és Sénégal.  À la suite des 2 éditions précédentes, plusieurs acteurs oultureis ont témoigné que participer à en évènement de dimension nationale et internationale, représente un moyen de ss faire commaltre et d’obtenir des contrats. D’autres sont conscients que grâce eu dispositif que sous metions en place, leurs régions se feront mieux connaître. Les acteurs touristiques également ». Des événements qui vont être tenus quelques temps avant l’organisation des moments forts du Festival Les Blues du Fleuve à Podor. Et selon Baaba Maal,  » la tenue des activités du genre permettra acteurs culturels de véhiculer des messages de paix, d’unité et autres ». Sada Mbodji 

Les plus lus

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Les articles récents