30.8 C
Sénégal
jeudi, octobre 6, 2022

L’Institut Universitaires de la peche et d’Aquaculture a celébrée la Journée mondiale de l’Océan ce 08 juin. Dans le cadre de la Revitalisation :Action collective pour l’Océan ,sous le haut parrainage de Monsieur Massamba Achille Edouard Gueye Directeur de l’Agence Nationale des Affaires Maritimes. 

 

Dans le cadre de la Revitalisation: action collective pour l’Océan » sous le haut parrainage de Monsieur Massamba Achille Edouard Gueye Directeur de l’Agence Nationale des Affaires Maritimes. 

A l’issue de cette rencontre différents panelistes selon eux le Directeur de l’Université de Pêche et d’Aquaculture Professeur Alassane SARR qui par ses termes explicatifs retenons  » les océans occupent  70% de la terre ils jouent un rôle extrêmement important pour l’humanité en termes de production d’oxygène, de fourniture de ressources halieutiques mais également en termes de régulation du climat.

Malheureusement ce sont les écosystèmes fortement menacés du fait des activités humaines par exemple la pollution maritime. Prenons le cas de notre pays le Sénégal à l’état de d’autres pays qui s’apprête à exploiter le pétrole ce qui fait que ça va augmenter d’avantage les menaces qui pèsent sur notre océan. 

Pour les solutions préconisées on peut retenir une nécessité de revitalisation mais elle doit se faire de façon collective celà veut dire que nous devons ensemble travailler à reconstituer, travailler à rétablir l’équilibre de l’écosystème et ça doit se faire à travers différentes actions par exemple y a beaucoup de déchets qui rejetés dans la mer et » la mer n’est pas une poubelle » et nous devons travailler à éliminer ses déchets et éviter de rejeter ces déchets dans la mer. Il faut également reconstruire les écosystèmes parce que beaucoup d’écosystèmes sont dégradées du fait des activités humaines. Heureusement qu’au Sénégal on a la direction des eaux marines protégées qui nous aide à reconstituer ses écosystèmes aquatiques.

Concernant notre institut, il a double rôle d’abord : un rôle de formation qui est notre vocation première dont nous formons des cadres, des BAC+5 et le deuxième rôle porte sur la recherche auquel nous menons beaucoup de recherches dans le domaine de l’aquaculture, de la pêche et de la gestion des écosystèmes aquatiques « .

Aby NDIAYE

Les plus lus

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Les articles récents