33.2 C
Sénégal
lundi, septembre 26, 2022

Protection de l’enfant : Ndeye Saly Diop Dieng s’engage 

À l’instar de la communauté africaine, le Sénégal sous l’égide de la Direction de la Promotion des Droits et de la Protection des Enfants, a célébré la 32e édition de la Journée de l’Enfant Africain. Une semaine de festivités où des sujets liés aux préoccupations des enfants ont été abordés à travers de différentes manifestations qui ont été tenues. La cérémonie de clôture a été tenue à Keur Massar, en présence de beaucoup d’autorités comme madame Ndeye Saly Diop Dieng et entre autres. 

Les premières activités avaient été lancées à Sedhiou le 16 juin dernier avant de terminer à Keur Massar pour clôturer les débats. Plusieurs intervenants ont pris la parole pour prononcer sur des questions liées à la protection de l’enfance. Un événement qui a coïncidé avec la célébration de la 34e édition de la Semaine Nationale de l’enfant. Le thème qui a été choisie pour cette année est de:  » Élimination des pratiques néfastes affectant les enfants : progrès sur les politiques et pratiques depuis 2013″. D’après madame Ndeye Saly Diop Dieng, « un programme spécial qui prendra en charge les préoccupations des enfants a été mis en place. Des directives qui ont été données aux structures qui s’occupent de cette question vont être respectées. Il s’agit du respecter les droits des enfants. La journée de l’enfant africain constitue un prétexte pour susciter la réflexion et l’action en vue de relever les défis auxquels les enfants africains sont confrontés et qui affectent leur bien être au quotidien ». Madame la ministre a rappelé que:  » son département a institué depuis 1988 la semaine nationale de l’enfant comme moment de réflexion de sensibilisation des populations et de plaidoyer pour le respect des droits des enfants. C’est pour cette raison que des festivités allant dans ce sens ont été organisée durant une semaine. La direction de la protection de l’enfant sera chargera de piloter le comité qui a été initié pour identifier et d’assurer le suivi des activités à mener au plan national dans le cadre de la célébration des événements ». La cérémonie de clôture a été marquée par des chants, des danses et de la poésie. Des scènes de théâtre où des sujets liés aux préoccupations des enfants, souvent victimes de toutes sortes de violences ont été réalisées par cette même couche devant des invités venus partout de la banlieue.

Sada mbodj 

Les plus lus

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Les articles récents