20.8 C
Sénégal
vendredi, février 3, 2023

Yeumbeul : 34 malades du cancer du sein et de tumeurs ovarienne et utérine opérées gratuitement

Le district Sanitaire de Yeumbeul vient d’abriter un camp de chirurgie gynécologique et cancérologique avec l’appui de l’Ong Direct Aid au cours duquel 34 patientes ont été opérées gratuitement.
Ces malades qui souffraient du cancer du sein et de tumeurs ovarienne et utérine ont pu bénéficier de soins lors de ce camp dont l’objectif était de contribuer à la résorption de la liste d’attente des femmes qui doivent subir une chirurgie de cancérologie dans la banlieue dakaroise.

Au Sénégal, le cancer du sein reste le cancer le plus fréquent, avec environ 1700 nouveaux cas par an, des données sûrement sous-estimées faute de registre national. Après le choc psychologique, vient le choc financier, car le traitement coûte très cher. C’est fort de ce constat que les autorités sanitaires avec l’appui de l’Ong Direct Aid Society ont initié un camp de chirurgie gynécologique et cancérologique à l’hôpital de Yeumbeul dans le but de venir en aide 34 patientes du cancer du sein et de tumeurs ovarienne et utérine.

« Ce camp de chirurgie gynécologique et cancérologique que nous venons de terminer, nous a permis d’opérer 34 patientes dont la plupart souffraient de cancer du sein et aussi on a noté parmi elles, des patientes qui souffraient de tumeur ovarienne et de tumeur utérine », a indiqué Dr Pape Samba Dieye, médecin chef du district sanitaire de Yeumbeul qui ajoute que le but principal du camp était de résorber le nombre de patientes sur la liste d’attente des malades à opérer dans la banlieue.

« L’objectif était de contribuer à la résorption de la liste d’attente des femmes qui doivent subir une chirurgie de cancérologie, raison pour laquelle, nous avons travaillé avec le service de cancérologie de l’hôpital Dalal Diam avec le Pr Dème qui nous a permis de récruter parmi les patientes en attente, un certain nombre pour pouvoir faire le nécessaire », a dit Dr Dieye.

A en croire le médecin chef du district, ces patientes ont bénéficié d’un bilan gratuit avec l’aide du camp mais aussi d’une chirurgie gratuite et d’une hospitalisation gratuite pendant 5 jours avec des sites opératoires entièrement pris en charge par l’Ong Direct Aid Society et il s’en félicite et compte pérenniser ces opérations coup de point qui permettent de résorber une bonne partie de la liste d’attente.

« C’est donc l’occasion pour nous de remercier aussi bien l’ong Direct Aid qui n’en est pas à son coup d’essai, mais aussi le service de cancérologie de l’hôpital Dalal Diam et ses équipes, mais également tous les collègues qui ont participé à ce camp notamment l’anesthésiste de l’hôpital Mame Abdou de Tivaouane et l’anesthésiste de l’hôpital de Kolda et aussi tout le personnel du bloc opératoire du district. En tout cas, nous comptons, avec l’appui de l’Ong, remettre ces camps là de manière très régulière parce que l’objectif c’est quand-même de contribuer à la prise en charge rapide du cancer au niveau de la banlieue où nous retrouvons des populations très fragiles et nécessiteuses », a-t-il conclu.

Aly Saleh

Les plus lus

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Les articles récents