20.8 C
Sénégal
vendredi, février 3, 2023

‼️Les disciples méconnus du Maître Seydi Hadji Malick Sy : Thierno Ahmad Barro Saint parmi les saints‼️

Thierno Ahmad Barro est l’un des plus grands savants de l’histoire du Sénégal. Ce disciple du Maître Seydi Hadji Malick Sy est une sommité spirituelle extraordinaire.
Thierno Ahmadou Barro est né en 1893 au Sénégal.
Il est le fils de Amadou Elimane Barro du village de Sinthiou Bamambi et de Youmma Ly de Duumnga Wouro Thierno, il est né peu de temps après le décès de son père, à Doumnga Wuro Thierno. Sa mère est la vertueuse Fatoumata Ly.
Son oncle Mahmoud Ly, qui vivait au Mali était à l’époque un Saint homme reconnu et nommé « Abdal ». Grand disciple de Chérif Ahmad Moukhtar, il vint le chercher étant nourrisson avec sa mère pour les amener au Mali. Il grandit donc auprès de lui et reçu grâce à son soutien une éducation religieuse de qualité lui permettant de mémoriser entièrement le Saint Coran.
Son oncle était un condisciple du vénéré Cheikh Amala auprès de Chérif Ahmad Moukhtar. Il fut envoyé à Hawdou, en Mauritanie. Il y obtint alors le Lizaasi, le diplôme le plus élevé en matière de lecture et d’écriture du Coran conformément à la volonté de son père.
Thierno Ahmadou alla à Mbour, au Sénégal, auprès de sa mère et de sa petite sœur Sokhna Maïmouna. Il fut révélé par le Créateur à Thierno Ahmadou Barro d’aller se confier auprès du Maître Seydi Hadji Malick SY. Il rencontra, pour la première fois, le Maître Seydi Hadji Malick Sy à Dakar. C’est à la demande de sa mère qu’il est venu trouver le Maître. En quittant Mbour pour venir rejoindre Dakar pour la première fois de sa vie, dans le but de rencontrer le Maître Seydi Hadji Malick Sy; il prit une pirogue. Lorsqu’il accosta il marchait dans les rues de Dakar qu’il ne connaissait pas à l’époque jusqu’à croiser par hasard un homme qui venait de rencontrer le Maître Seydi Hadji Malick Sy. Après les salutations d’usages Thierno Ahmad Barro lui demanda son nom et le sieur de répondre : « Je m’appelle Assane Dramé. »

Lorsque Thierno Ahmadou Barro lui fait savoir qu’il allait à la rencontre du Maitre Seydi Hadji Malick Sy, Assane Dramé de lui révéler qu’il venait de làbas. Il lui fais savoir que le Maître était dans une retraite spirituelle, mais il promit de l’y emmener une fois cette retraite mystique terminée. Assane Dramé lui propose de venir s’installer chez lui pour y passer la nuit et le lendemain il lui promis de l’emmener chez le Maître Seydi Hadji Malick Sy. L’on raconte que le jour où Thierno Ahmadou Barro devait venir auprès du Maître Seydi Hadji Malick, ce dernier avait confié à tous ses disciples qu’il allait recevoir un homme prestigieux dans sa cour. Thierno Ahmad Barro demanda à Assane Dramé de le conduire d’abord dans la demeure du Maître avant qu’il ne vienne passez la nuit chez lui; requête que Assane Dramé accepta volontiers. Il le conduisit donc dans la demeure du Maître Seydi Hadji Malick Sy, arrivés à la porte de la demeure le Maître sortit immédiatement et demanda : « Qui est ce Assane ? » ce dernier de répondre par l’affirmative et le Maître d’enchaîner avec une autre question : « Tu es venu avec notre hôte ? » Assane hocha la tête et le Maître Seydi Hadji Malick les pria d’entrer dans la demeure. Une fois à l’intérieur Thierno Ahmad Barro expliqua au Maître son parcours pour venir le rencontrer. Thierno Ahmad Barro de préciser aux Maîtres qu’il avait déjà maîtrisé le Coran mais la chose qui lui manquait pour devenir un saint accompli était détenu exclusivement par le Maître Seydi Hadji Malick Sy. Thierno Ahmad Barro de lui dire qu’il avait pris la Tariqa Tijane auprès de Shérif Makhtar de Kayes au Mali mais il voulait renouveler son pacte d’allégeance auprès du Maître Seydi Hadji Malick Sy. Le Maître accepta, et lui donna le Wird une nouvelle fois et lui dis que : « lorsque je serais rentré à Tivaouane ; je veux que tu viennes me trouver. »
Lorsque Thierno Ahmadou Barro est venu retrouver le Maître à Tivaouane, il lui dis qu’il voulait rester à ses côtés pour étudier les sciences Islamiques. C’est le Maître qui lui intima l’ordre d’aller à Mbour séance tenante, il lui donne aussi un livre de la Tariqa Tijane et lui dis : « Ne va pas à la recherche de la connaissance car la connaissance viendra jusqu’à toi. »

Thierno Ahmad Barro de confier qu’à chaque fois qu’il venait rendre visite au Maître Seydi Hadji Malick Sy, il le trouvait seul dans sa chambre en compagnie du Prophète Mouhammed (PSL) et de Cheikh Ahmadou Tijjaani Chérif. Le Maître Seydi Hadji Malick Sy lui donna le nom d’Ahmadou et l’éleva au rang de khalif, le grade le plus élevé dans la hiérarchie de la Voie Tijjaaniya.
Thierno Ahmadou Barro confia au Maître Seydi Hadji Malick son intention d’aller au Fouta Toro pour y apprendre le Fiqq (droit islamique). Ce dernier le conseilla de renoncer à ce projet et lui suggéra de s’installer à Mbour, de s’adonner à la lecture du Saint Coran et à celle du texte sacré de la Jawaahiral Ma’aani. Thierno Ahmadou Barro exécuta les conseils de son maître sans piper mot. Il épousa Sokhna Mariame Guèye dont le père avait beaucoup d’estime pour Thierno Ahmadou Barro en raison de son degré spirituel hautement élevé. Chaque année, durant le Mois béni de Ramadan, le 17ème jour coïncidant à maintes égard à la bataille de Badr était le jour privilégié où il venait avec l’ensemble de ses fidèles effectuer un grand ziarra à Tivaouane la Sainte.

Une nuit de dimanche en 1927 à Kolda Thierno Ahmadou Barro (Rta) vit en songe Cheikh Oumar Al Foutiyou Tall (Rta) qui l’ordonna un rendez-vous en Côte d’ivoire pour une mission bien déterminée. Trois jours après la visite de Cheikh Oumar et de son fils, Thierno Ahmadou fut visité par feu El hadji Malick Sy son maître qui lui dit :«Pourquoi refusez-vous d’exécuter la mission que vous ont confiée Cheikh Oumar et son fils Ahmadou ? Faites cette mission. Vous n’avez plus rien à attendre.»
A Kolda, il logea chez Thierno Oumar Touré (Rta), la concession où vécut Thierno El Hadji Mohamadou Saïdou Ba (Rta). C’est ici le point de départ. Au cours de cette rencontre, Thierno Ahmadou Barro lui fit l’exégèse du grand livre Tidiane « Jawahir-al-ma’ani ». Après, Thierno El Hadji Mohamadou Saïdou Ba (Rta) lui demanda de l’accepter comme son disciple. Thierno Ahmadou Barro l’éleva de nouveau au rang de Muqaddam dans la voie Tidiane. Grand érudit d’Allah, le Favori, il le renforça dans sa quête de savoir et son éducation spirituelle. Il transmit à Thierno El Hadji Mohamadou Saïdou Ba (Rta) les secrets de « salatoul fatiha » qu’il devait réciter 12.000 fois par nuit. Alors, il devient son maître et guide dans la voie Tidiane. Ils ont fait des voyages ensembles à l’intérieur du pays pour le compte de l’islam et de la Tidianiya. Thierno Ahmadou Barro (Rta) a joué un grand rôle dans la vie du fondateur de Médina Gounass.
Après le rappel à Dieu de Thierno Ahmadou Barro (Rta), Thierno El Hadji Mohamadou Saïdou Ba (Rta) éleva ses enfants comme les siens. Quand les deux Saints ont quitté ce bas-monde, leurs descendants ont hérité cette relation qu’ils ont perpétué avec un esprit fraternel et une grande diplomatie.
Les deux grandes familles sont très étroitement liées et d’une grande spiritualité d’où l’appellation « Seremɓe Mbuur e Gunaas » c’est-à-dire les « Marabouts de Mbour et Médina Gounass » comme nous chante Thierno Hamet Baba Athie dans son poème « Peren Fuuta lillahi ha njettoɗen to Seeremɓe holaaɓe Mbuur e Gunaas ». Ce poème a été repris et popularisé par Amadou Ndiaye et Alassane Ndiaye. Aussi, cette expression « ko nganndigu mon yooɗi ellee tufam » autrement dit « votre compagnonnage est beau et limpide comme du lait » nous rassure. Les deux familles forment « UNE ».

Thierno Ahmadou Barro est le père de Thierno Mansour Barro qui fut un ambassadeur de l’islam pendant plus de 82 ans. Il organisa beaucoup de DAAKA appelé communément événements religieux. Mansour Baro était aussi un homme respecté et connu en France dont il dispose un très grand nombre de disciples. Chaque année il faisait convertir des centaines de non musulman.

Par Alphahim Mayoro

Les plus lus

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Les articles récents