20.8 C
Sénégal
vendredi, février 3, 2023

Grève dans le secteur des transports : le cadre unitaire des transports routiers du senegal se désolidarise

Les transporteurs regroupés au sein du Cadre Unitaire des Syndicats des Transports routiers du Sénégal (CUSTRS) ont pris leurs distances par rapport au mot d’ordre de grève illimitée lancée par Gora Khouma et Alassane Ndoye. C’est la décision issue de leur rencontre de ce dimanche à Rufisque. Selon Fallou Samb et ses camarades, le contexte de deuil national ne se prête pas à un bras de fer avec le pouvoir. Il s’y ajoute qu’au lendemain de la publication des 22 mesures issues du Conseil interministériel sur la sécurité routière et les transports de personnes, ils ont rencontré leur tutelle pour partager sur leurs réserves par rapport à la pertinence de certaines mesures. Des échanges qui ont abouti à des concessions de la part du ministère d’où leur refus d’aller en grève. « Aux dernières nouvelles, nous avons entendu que d’autres camarades du secteur ont appelé à une grève, mais nous cela ne nous engage pas parce qu’il y a eu une entente entre nous et le gouvernement sur nos principales inquiétudes, donc mardi nous allons travailler. Ceux qui veulent aller en grève n’ont qu’à y aller mais nous, cela ne nous concerne pas » a dit El hadji Ousseynou Karamba Goudiaby, président du CUSTRS. En effet, certaines mesures ont fait l’objet d’aménagements, c’est le cas avec les heures de voyages qui ont été revues pour les taxis AIBD, mais aussi, sur l’importation de pneus, les porte-bagages entre autres. Devant les menaces de sabotages et d’attaques, les responsables du CUSTRS appellent l’Etat à prendre ses responsabilités pour assurer la sécurité sur les trajets.

WORE NDOYE

Les plus lus

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Les articles récents