Deprecated: La méthode de construction de la classe WP_Widget située dans EV_Widget_Entry_Views est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez __construct() à la place. in /home/sc3sama2881/nannkmedia.com/wp-includes/functions.php on line 6078
Questekki 340 du mardi 31 janvier 2023 Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki. Dossier Ressources naturelles Troisième candidature de MS vue par Marine Le Pen. - NANNK MEDIA
29.4 C
Sénégal
mardi, avril 16, 2024

Questekki 340 du mardi 31 janvier 2023 Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki. Dossier Ressources naturelles Troisième candidature de MS vue par Marine Le Pen.

L’APR/BBY a été très violente vis-à-vis de Mimi Touré. Cette coalition au pouvoir l’a éjectée de l’Assemblée nationale pour son refus de soutenir la troisième candidature de Macky Sall. Pourtant, tous ceux qui sont sérieux au Sénégal, dans le monde, en France notamment, savent que la candidature de Macky Sall est irrecevable.

Un de nos amis n’a pas tort de proposer une modification du code électoral qui rajoute à l’article 57 ou 121 une autre condition d’irrecevabilité qui serait ceci : une candidature est irrecevable après deux mandats « présidentiels » consécutifs.

Cette violence de Macky Sall cache une volonté d’installer un présidentialisme infini à la Paul Biya comme l’émirat gazier du Qatar. Je le répète depuis des années. Macky Sall veut rester président jusqu’en 2035 sans doute pour laisser la place à ses rejetons. C’est ce qui explique sa nervosité et son rapprochement avec l’extrême droite en France, Marine Le Pen. L’Afrique se sent trahie par Macky Sall en déroulant le tapis à Marine le Pen. C’est bien triste, comme sa dédicace en mauvais français.

BBY doit comprendre que la violence ne peut pas imposer la recevabilité de la candidature de Macky Sall, même en cherchant à terroriser des personnalités comme Mimi Touré. Cela ne peut pas prospérer. La raison est bien simple: le Sénégal n’est pas la Guinée, a averti le Professeur Boye.

Dossier nouveau : Des feuilletons novelas pour le peuple

BBY s’est spécialisée dans le montage de contre-feux comme les procès politiques, pour détourner le peuple des vraies questions comme la cherté de la vie, le détournement des fonds covid révélé par la Cour des Comptes, le scandale de la pêche artisanale, le building administratif, bref, la société de corruption créée par l’Association des Prédateurs de la République, l’APR. Les procès politiques sont des feuilletons de type novelas de mauvais goût.

Cette société de corruption qui transfère 300 milliards à l’extérieur corrompt les valeurs. Elle ne respecte pas la parole donnée, elle estime que la course effrénée à l’argent quelque soit la provenance est le motif de la vie en société et enfin elle fait de l’achat des consciences le moyen de la politique.

Thierno Madani Tall, Serviteur de la Famille Omarienne, nous a invités à l’occasion de la ziarra annuelle dédiée à El Oumar Foutiyou et ses illustres descendants, pour débattre de la perte des valeurs. Il a bien raison.

Le problème, c’est Macky Sall qui ne respecte pas sa parole publique. Dès lors, tout part en vrille. Les jeunes ne croient plus aux institutions. Sans institution, point de société et point de développement.

Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki.

Les plus lus

- Advertisement -spot_img

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Les articles récents