Pourquoi il est urgent d’avoir Karim Wade comme Président de la République en 2024?

0
246

Les derniers verrous de notre société sont entrain d’être détruits plongeant le Sénégal dans les entrailles des incertitudes cruelles. Notre belle patrie mérite d’une élite responsable capable de porter le flambeau des espérances les plus audacieuses.

Tous les regards sont tournés vers lui pour accomplir un destin national qui colle parfaitement avec son approche d’homme de paix et de consensus. Notre pays à la croisée des chemins tergiverse et tangue dangereusement vers une instabilité historique aux conséquences destructrices.

Son retour triomphal n’est plus UNE DEMANDE SOCIALE mais UNE URGENCE nationale sans laquelle, des millions d’hommes, de jeunes et de femmes risquent de rater la marche du progrès. Nous sommes convaincus qu’il est un Homme d’État d’une dimension exceptionnelle, d’une approche pragmatique le plaçant au-dessus de la mêlée.

Son immense expérience, couronnée de succès éclatants à travers l’ingéniosité de ses plans, les puissants réseaux et connections dans le monde a fini par faire de lui celui qui doit sortir notre pays des méandres du sous-développement chronique.

Il détient la clé et la solution aux problèmes récurrents de notre jeunesse qui a déjà perdu la bataille du développement et continue de sombrer depuis 2012 dans un désespoir total. Devant l’incapacité d’un régime finissant d’assurer le minimum vital à ses citoyens, le curseur de la violence et de la résistance a fini par indiquer des horizons sombres.

Sa générosité, durant la pandémie de la Covid-19, a été unanimement appréciée par toutes les composantes de notre population. Il a marqué la différence contrairement à nos autorités où beaucoup d’entre elles se sont évertuées à capturer les fonds destinés aux populations meurtries et sonnées par les ravages du virus. Le rapport de la Cour des Comptes a dévoilé le caractère irresponsable d’une élite tournée vers la prédation des ressources publiques et son insouciance face aux fléaux qui gangrènent la société.

Il incarne l’archétype d’Homme d’Etat, patient et endurant capable de réconcilier une nation déjà fragilisée. De son approche découle une doctrine dont le socle est forgé par quatre idées directrices :

  • Restaurer la démocratie et l’Etat de droit
  • Restaurer les valeurs et les équilibres
  • Rebâtir une économie performante et inclusive
  • Repositionner le Sénégal dans le monde

C’est de cette manière que nous pouvons asseoir une véritable démarche par le travail et la finesse, nous menant inéluctablement au progrès du Sénégal et de l’Afrique.

Dans sa doctrine, le Sénégal n’est plus à l’heure des querelles de tendances, des tensions, il est désormais sur le terrain de la rigueur intellectuelle, du travail où ce qui prime c’est l’idée pragmatique et créatrice. Pour le Président Karim Wade, il peut y avoir des querelles de tendances, des tensions, mais au final, elles doivent être génératrices de lumières au service de la marche vers le progrès et non une rémanence de la régression.

Le dialogue national a acté sa posture d’homme d’Etat capable de se sacrifier pour l’intérêt supérieur de notre nation. Si aujourd’hui, tous les regards sont tournés vers lui, c’est parceque, il fait l’unanimité des Sénégalais, des africains et des bailleurs.

Les rares négationnistes qui tentent de s’opposer à ses idées constructives finissent par se réfugier dans les glues de la faribole indicatrice d’un esprit en carence de propositions novatrices. Moisir misérables dans une posture criticiste est l’apanage des faibles d’esprit qui refusent de voir en lui le maestro des temps modernes.

Dr Malick Dieng Directeur de l’Institut Libéral, Secrétaire National à la Formation et à l’Idéologie, Membre de la Commission de Discipline.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici