Deprecated: La méthode de construction de la classe WP_Widget située dans EV_Widget_Entry_Views est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez __construct() à la place. in /home/sc3sama2881/nannkmedia.com/wp-includes/functions.php on line 6078
Cité de la presse Mame Less Camara : L'appel poigant du président de l'APRES à Macky Sall - NANNK MEDIA
41.3 C
Sénégal
dimanche, avril 14, 2024

Cité de la presse Mame Less Camara : L’appel poigant du président de l’APRES à Macky Sall

Une forte délégation composée de journalistes, membres de l’Association de la Presse pour l’Entraide et la Solidarité (APRES), s’est rendue ce week-end à Thiéo, localité située dans la commune de Notto Diobass dans la région de Thiès pour une visite du site devant abriter la cité de la presse sénégalaise Mame Less Camara. Accompagné du promoteur BK immobilier, du représentant du ministre de la Communication, le chef de village, Amadou Thiaw qui a beaucoup oeuvré pour le lotissement autorisé par arrêté ministeriel, au nom des dignitaires de Thiéo, s’est félicité, après avoir souhaité la bienvenue aux membres de l’APRES, de la venue des journalistes sur les terres de ses ancêtres.

« Je suis très heureux de vous accueillir ici à Thiéo, ce qui va à coup sûr valoriser notre ville. Je prie pour que vous trouviez la paix et la quiétude sur nos terres pour que vous puissiez exporter le nom de notre village au-delà des frontières. C’est cela qui va vendre notre village et le faire développer. C’est pourquoi nous voudrions féliciter le promoteur qui vous a conduit ici et aussi pour tout ce qu’il fait dans notre village, notamment dans le domaine social et dans l’éducation », a indiqué le chef de village, Amadou Thiaw.

Pour sa part, le promoteur s’est réjoui d’avoir noué ce partenariat avec la coopérative de l’APRES qu’il compte accompagner jusqu’au bout.

« Je vous fais savoir que le site de Thiéo a été autorisé depuis 2009. Ce site que nous avons acquis est un bail, c’est quelque chose de légal, c’est pourquoi j’ai tenu à amener ici toute la presse. On vous a montré toute la documentation, des avis des services techniques, jusqu’à l’acquisition de l’arrêté ministeriel autorisant ce lotissement. On va vous accompagner pour que tout ce que vous préconisez de faire au niveau du site puisse réussir. D’autres coopératives comme l’émergence sociale sont là pour construire des logements sociaux ici, répondant aux exigences du chef de l’Etat pour les 100 mille logements sociaux. C’est dans ce sens que l’on veut travailler avec plusieurs coopératives pour permettre à ces logements sociaux d’être en parfaite adéquation avec les projets du chef de l’Etat. Et on va vous accompagner de l’acquisition des parcelles jusqu’à la construction. L’expertise nécessaire est là et va vous encadrer », a-dit Babacar Kane.

Cette visite du site devant abriter la cité de la presse sénégalaise Mame Less Camara constitue des moments historiques pour la délégation de l’APRES à sa tête son président qui
s’est félicité d’avoir fait le déplacement. Il a aussi invité les acteurs de la presse à se mibiliser comme un seul homme autour de de projet innovant avant de lancer un appel majestueux au chef de l’État Macky Sall.

« Nous rendons grâce à ALLAH pour ce moment très solennel et très important pour la toute presse sénégalaise, les jourmalistes, les cameramen, les techniciens, les chauffeurs, les preneurs de son…, c’est à dire tous ceux qui gravitent autour des médias. C’est une nouvelle étape de notre démarche sur ce projet et nous remercions vivement la presse pour cette très belle mobilisation. Cela prouve l’engouement qu’il y’a autour de ce projet et aujourd’hui c’est peut-être l’avant dernière rencontre parce que dans quelques jours nous allons signer un protocole qui va lier l’APRES, la coopérative et le promoteur. Les mots du chef de village nous vont droit au cœur, cela prouve que nous allons vers un village de paix, vers une localité où régnera la paix. Dans beaucoup de situations comme celles-ci, vous entendez les villageois rouspéter, ce n’est pas le cas ici parce que ce projet est accompagné par les villageois eux-mêmes, et c’est un acquis important pour nous. Nous savons tous la précarité qui règne dans la presse, c’est pourquoi je voudrais lancer ici un appel aux autorités et en premier chef, le président de la République pour la valorisation du projet à son niveau dans le cadre des logements sociaux parce que effectivement, c’est un projet de logements sociaux, cette cité de la presse. Nous demandons au président de nous accompagner dans ce projet mais aussi je voudrais interpeller les ministères concernés notamment le ministère de l’urbanisme et de la communication de nous accompagner pour la réalisation de ce projet qui vient enlever une épine du pied dans le cadre de la liberté de la presse. J’ai l’habitude de le dire, on ne peut pas être libre quand on n’a pas accès à certaines choses. Vous ne pouvez pas parler librement, écrire librement si vous n’êtes pas libres professionnellement. Je voudrais aussi demander ici au président de la République de venir poser la première pierre de la cité de la presse. Me Abdoulaye wade a construit la maison de la presse, maintenant c’est à Macky Sall de faire de même en prenant en charge les 200 parcelles de la cité de la presse, pour que enfin les journalistes puissent avoir leurs toits à zéro franc », a lancé Sambou Biagui.

Cet appel du président de l’APRES n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Le représentant du ministre de la Communication et par ailleurs vice-président de l’APRES se chargera personnellement de faire le compte-rendu à la tutelle.

« Je voudrais remercier les deux personnes qui nous donnent la garantie de sécurité sur ce site en l’occurrence le chef de village et le promoteur. Après la réunion qui a acté ce partenariat avec le promoteur, j’ai fait un compte rendu au directeur de la communication pour lui dire que la presse a initié un projet d’habitat social pour les acteurs des médias. Le secteur de la presse est l’un des secteurs les plus précaires, beaucoup de journalistes travaillent pendant des décennies, ils vont à la retraite sans logement et je pense que pour tout père de famille, vivre cette situation, il n’y a pas pire que cela. Et quand j’ai parlé au directeur de la communication en même temps administrateur du fonds d’appui et de développement de la presse, il m’a dit Kanouté il faut suivre ce projet et me faire des propositions. Je lui ai dit qu’on a prévu d’aller visiter le site et il avait pris l’engagement de nous accompagner et de voir lui-même ce site mais malheureusement il a eu un empêchement entre-temps. Et il m’a chargé de lui faire un compte-rendu après la visite sur tout ce qui sera dit ici et j’ai pris bonne note pour pouvoir lui faire un compte-rendu fidèle. Et lui à son tour, fera un compte rendu au ministre, Me Moussa Bocar Thiam et je peux vous rassurer que le ministre fera quelque chose pour vous accompagner », a rassuré Amadou Kanouté.

Le SGA de l’APRES Aly Saleh

Les plus lus

- Advertisement -spot_img

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Les articles récents